Accident de moto et sequelles ?

[ad_1]

Dans le cas d’un accident de la route, le motard ne peut en effet compter que sur son équipement pour limiter l’importance de ses blessures corporelles. En effet, sans carrosserie, sans ceinture de sécurité et sans airbag,  le pilote est moins protégé à moto qu’en voiture.

Les lésions présentées par le motard sont liées à la configuration de son véhicule et dépendent notamment de la nature de l’impact dont il est victime.

Si le pilote est éjecté de son engin, le risque de lésions graves est particulièrement élevé puisque la tête, les bras, la poitrine, l’abdomen ainsi que le bassin sont susceptibles de heurter un corps fixe (bitume, autre véhicule, rail de sécurité, etc…)

En cas de choc frontal, le pilote heurte le guidon avec la tête et le thorax. En outre, un polytraumatisme est régulièrement constaté dans ce type d’accident. 

En cs de choc transversal, le motard est écrasé entre la moto et l’objet heurté. Le choc est à…

[ad_2]
Lire l’intégralité de l’article original