Conseils préventifs

Bien entendu, éviter de commettre des infractions routières est le seul gage de conservation d’un solde de points maximal. Cela permettra surtout de n’exposer son permis de conduire à aucun risque de suspension immédiate.

Une telle démarche est facilitée par une véritable « auto-responsabilisation » du conducteur face aux dangers de la route. Elle pourra en outre être sécurisée par l’utilisation d’un assistant d’aide à la conduite homologué.

Outre ce premier conseil de bon sens, deux réflexes permettront au conducteur de protéger son permis de conduire durablement : maîtriser son solde de points et ne jamais payer de contravention sans réfléchir.

 

La maîtrise du solde de points


Chaque automobiliste est en capacité de connaître le solde de points affecté à son permis de conduire.

Il suffit pour ce faire de disposer d’un code confidentiel délivré au guichet des permis de conduire de n’importe quelle Préfecture ou sous-Préfecture française, ou obtenu par courrier sur demande d’un relevé d’information intégral.

Une fois ce code en poche, la vérification est réalisée sur internet en moins d’une minute via le service Télépoints.info.

Le service communique le nombre de points en temps réel, à jour au moment de la consultation sur internet. La manipulation, d’une extrême simplicité, peut être réalisée plusieurs fois par jour de manière illimitée.

 

Toujours envisager les conséquences du paiement de la contravention


Payer un avis de contravention entraînant retrait de point(s) sans réfléchir peut être lourd de conséquences.

Avant tout paiement, l’automobiliste doit connaître avec certitude le nombre de point(s) retiré(s) par paiement de l’amende.

Si ce retrait est supérieur au solde de points restant affecté au permis de conduire, ou s’il met dangereusement en péril le permis de conduire, il sera conseillé à l’automobiliste de ne pas payer la contravention mais de la contester, par l’intervention d’un avocat en droit routier.

La contestation aura pour effet d’empêcher tout retrait de point(s), tel qu’exposé dans la rubrique contester vos PV. Cela permettra au conducteur de passer utilement un ou plusieurs stages de récupération de points.

 

Contacter le Cabinet de Maître BOISSIERE, Avocat à MONTPELLIER.

Cabinet BOISSIERE Avocat Montpellier, votre Avocat en droit routier et permis de conduire à points à Montpellier.