Le rôle de l’avocat dans la procédure d’indemnisation des accidents

 

A la suite d’un accident (de la route, domestique ou médical), la victime est confrontée à une difficulté à laquelle elle ne s’attend pas ; celle de devoir prouver son statut de victime.

Rappelons tout d’abord que la plupart des procédures rendent obligatoire l’assistance d’un avocat alors que la procédure d’indemnisation des accidents est majoritairement transactionnelle (sans procès) et donc sans assistance obligatoire d’aucune sorte.

De ce fait, c’est à la victime de rapporter la preuve du fait dommageable, des préjudices et du lien de causalité. A ce titre, elle devra engager des frais (d’expertise,…) pour démontrer son préjudice, frais qui seront remboursés ou pris en charge soit par sa protection juridique soit par le versement d’une

provision.

La difficulté majeure réside dans l’évaluation du lien de causalité entre le fait générateur et les

préjudices subis, en particulier lorsque la victime souffrait d’une pathologie antérieurement à…

Lire l’intégralité de l’article original