Au volant : Qu’est-ce qu’une substance ou plante classée comme stupéfiant ?

Vous ne trouvez pas de définition légale d’une substance ou plante classée comme stupéfiant ? Rien d’anormal, aucune définition juridique générale n’existe aujourd’hui. La raison est simple : ce domaine n’a de cesse d’évoluer. En effet, en la matière, l’innovation est reine, comme le démontre notamment l’apparition de nouvelles substances en matière de dopage par exemple.

Toutefois, dans le langage courant, une définition existe. En effet, sont souvent considérées comme drogues les substances qui modifient la perception de la réalité et qui peuvent provoquer une dépendance.

Drogue = substance psychotrope naturelle ou synthétique, qui conduit au désir de continuer à la consommer pour retrouver la sensation de bien-être qu’elle procure.

Dictionnaire Larousse

En outre, au fil du temps, ont été qualifiées de stupéfiants les plantes, substances ou préparations vénéneuses (2). Une liste de substances qualifiées de stupéfiant a d’ailleurs été déterminée. Ainsi, sont qualifiés de drogues le cannabis, les champignons hallucinogènes, les amphétamines (plus communément appelées speed ou amphét) ou encore la cocaïne par exemple (3).

 

Sources :

http://www.juritravail.com/Actualite/routier/Id/253221

(1) Loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé
(2) Article L5132-7 du Code de la santé publique
(3) Arrêté du 19 mai 2015 modifiant l’arrêté du 22 février 1990 fixant la liste des substances classées comme stupéfiants